Cette fois, l'exploration s'avere bien plus compliquee ¡ Les indications que nous donnent les villageois nous font passer dans des arriere-cour, traverser des champs grillagees, sauter des barrieres, marcher a travers dans des broussailles folles dans lesquelles il vaut mieux ne pas imaginer des serpents faire leur sieste. Au bout de plusieurs kilometres la encore, quand nous atterrissons en plein milieu d'une petite ferme, nous nous disons qu'il y a un probleme, que nous nous sommes probablement egarees. Le porc qui groint et les canards qui fuient a notre passage interpellent un tres vieil homme a moitiee aveugle, assis au milieu de la cour. Nous discutons un moment avec lui. Alors que nous n'y croyions plus, il nous apprend que nous sommes au lieu dit "El Porvenir". Mince alors ¡¡ Avec  son baton qui lui sert de canne,il nous indique fierement les pierres a explorer, dans un chams au milieu des zebus,et decide meme de nous accompagner.

b3

Les petroglyphes sont bien la, depuis des milliers d'annees, malheureusement, loin de tout et oubliees de tous, leurs etats laissent a desirer. Vaut le detour tout de meme, le puit aux pierres sculptees, a moitie en foret. On fait nos adieux au vieux qui espere bien nous revoir a nos prochaines vacances au Nicaragua... si Dieu le veut...

d4

p5

La surprise pour nous en suivant les consignes du vieil ami pour le retour, c'est qu'au bout de quelques metres apres le puit, on aboutit au site payant que nous avions visitee auparavant. Nous nous demandons bien quels detours nous avons pu inventer pour arriver a "El Porvenir"... Quoi qu'il en soit, la ballade etait extra.

q1