Nous demandons au taxi de nous laisser au passage à un distributeur de sous. On ne sait pas ce qui nous attend sur l'île, il vaut mieux prévoir large. Manque de pot, la carte bleue à Titine se fait "avaler" : la petite tête en l'air a oublié son code (c'est une carte prévue pour les voyages et dont elle ne se sert donc jamais en temps habituel). Trois tentatives et gloups ! la carte disparaît dans la machine. On est dimanche, dans une petite ville balnéaire du Honduras, et plus moyen de retirer des sous (il reste la carte à xav, mais les retraits et les dépenses sont limités !) ... aïe, aïe, aïe ! Quel stress que la perte d'une carte de paiement dans un pays étranger... le risque que quelqu'un en profite... le risque que notre compte soit bloqué... Il n’y a cependant rien à faire ! La banque est évidemment fermée. Et notre taxi nous attend toujours.

Nous sommes tentés de ne pas partir pour l’île aujourd’hui et d’attendre lundi ou mardi pour récupérer d’abord la carte bleue. Mais étant donné que nos journées sont comptées, étant donné que rien ne nous dit que nous allons pouvoir récupérer notre carte, autant profiter quand même de notre séjour comme prévu, et voir après ce qu’il en sera.